• So’ Mystic

La légende de Jack O' lantern

Jack O’ lantern est probablement le personnage le plus populaire associé à Halloween. Il nous provient d’un vieux conte Irlandais.


Un être malicieux qui se joue du diable…


Tout commence il y a de cela plusieurs siècles en arrière. Stingy Jack, un vieil ivrogne, est connu dans les environs pour sa malice et sa radinerie. Ce dernier aime jouer des tours à son entourage, boire jusqu’à plus soif dans les Pubs de la région, et faire preuve de la plus grande méchanceté avec ses proches. Sa cruauté est telle, que le diable en entend même parler, et décide de lui rendre visite pour le punir et le condamner aux Enfers. Descendant sur Terre, le diable trouve Stingy Jack en train de tituber à travers la campagne irlandaise.


- Jack, tu as été cruel tout au long de ta vie. Suis-moi, que je te condamne aux Enfers pour l’éternité.


Malgré l’alcool, Jack ne se démonte pas, et accepte : “D’accord, je te suis… Mais avant de m’emmener, laisse-moi boire un dernier verre au pub“.


Le diable réfléchit alors et ne voit pas d’inconvénients à accéder à cette demande… Il accepte, et emmène donc Jack au Pub le plus proche. Arrivé au comptoir, Jack commande une bière, mais ne trouve pas de pièce dans sa poche pour payer. Le diable décide de lui offrir la bière et se transforme en pièce de six pence. Mais au lieu de régler sa note, Jack attrape la pièce et la fourre dans sa poche, où se tient une petite croix en argent. Le contact avec la croix empêche alors le diable de reprendre sa forme véritable, et Jack fier de lui, lui propose de le libérer si ce dernier le laisse tranquille durant 10 ans. Furieux, le diable accepte et retourne en Enfer.


Dix ans plus tard, le diable décide alors de revenir le chercher. Jack accepte de le suivre, mais lui demande si ce dernier veut bien lui cueillir une pomme avant de l’emmener. Le diable accepte, grimpe sur le pommier, mais Jack trace alors une croix sur le tronc de l’arbre, piégeant une fois de plus le diable.


- Libère moi ! Vocifère le diable.


Jack accepte alors de le libérer à la seule condition que le diable le laisse tranquille à jamais, ce qu’il accepte.


Bien des années plus tard, Jack meurt, et se retrouve aux portes du Paradis. Mais Saint Pierre lui en refuse l’accès du fait de son ancienne vie de débauches. Jack se rend alors devant la porte de l’Enfer, et demande au diable de le laisser entrer.


Mais le diable, très revanchard, lui refusa également l’entrée en Enfer !


Le seul cadeau qu’il lui fit fut un bout de charbon ardent qui brûlerait éternellement afin que Jack puisse s’éclairer dans les limbes. Condamné à errer sans but jusqu’au jugement dernier, Jack creusa un navet dans lequel il plaça son morceau de charbon afin de ne pas le perdre, et se mit à parcourir la terre…



11 vues2 commentaires